Design a site like this with WordPress.com
Get started

Mexique – Péninsules de Quintana Roo et du Yucatán

Nous atterrissons à Cancun un dimanche matin. Pour bien commencer le séjour, je suis tiré au sort au passage de la douane pour une fouille de bagages et me fait réquisitionner les bananes colombiennes destinées à être notre petit déjeuner 😆, eh oui ce fameux risque d’importer des parasites, nous n’y avions pas pensé.

Prêts à faire la fête et à profiter à fond du Spring Break [ironie] nous filons tout droit sur Akmal, un petit village dans la région du Quintana Roo au bord de la mer des Caraïbes. La chaleur et l’humidité étants ici à nouveau au rendez-vous nous planifions des baignades quotidiennes.

Premier après-midi, baignades dans la lagune Yal Kú, l’eau y est turquoise et très chaude. Pour y accéder il a fallu chercher un petit peu, car de la route avoisinante, les propriétés privées (maisons luxurieuses et hôtels) s’enchaînent sans discontinuité, seuls deux-trois passages permettent l’accès au rivage. Une fois au niveau de la lagune, seul une partie reste publique, l’autre donne lieu à des frais d’entrée et impose le port d’un gilet de sauvetage. Eh oui, dans cette région prisée par les touristes (en grande partie américains 🇺🇸) il faut payer presque pour tout! Dans cette lagune donc, j’y aperçois une première tortue de mer, nage à côté d’elle et l’observe dans sa paisible lenteur nager au fond pour y « picorer » du plancton et remonter à la surface régulièrement pour respirer. Souvent, un poisson accroché à leur nombril suit le moindre de leur mouvements.

Nous ne sommes pas là pour le farniente alors dès le lendemain nous nous mettons en quête des restes de la civilisation Maya et visitons les belles ruines de Tulum en bord de mer. Les iguanes 🦎 rajoutent un côté mystique au décor. Non loin de là, la plage Paraiso, réputée pour être une des plus belles plages du Mexique est malheureusement couverte de sargasses et n’appelle pas à la baignade.

L’après-midi nous prenons un collectivo (sorte de Minibus-Taxi) pour aller nous baigner dans un premier cénote. Très ouvert pour un cénote, joli mais un peu bondé. En effet après les délices du voyage en Colombie 🇨🇴 où nous étions très tranquilles la plus part du temps, nous nous retrouvons en terrain touristique et ça se ressent !

Nous apprenons qu’il est possible d’aller nager avec des requin-baleines depuis Cancún et nous y dirigeons pour cette raison. Aller au passage nous allons sur quelques plages bordées d’hôtels quoique sympathiques tout de même, heureusement les fêtards ne sont pas là, ce n’est pas l’époque.

Gros raté! Nous prenons un bateau à 8h au petit matins (ça se sent qu’on ne travaille plus depuis 4 mois hein?!) pour un retour à 16h. Cette sortie ne nous a pas loupé. Nous qui n’avons pas le mal de mer habituellement nous faisons bien avoir cette fois-ci par une forte houle. D’ailleurs un bon tiers de l’équipage y rendra tripes et boyaux par dessus bord. Pour couronner le tout, nous n’avons aperçu aucun requin-balleine, soit-disant ils nagent vers le fond quand les vagues sont fortes. Verena et moi sommes un peu en colère, d’une part parce que les conditions météorologiques étaient à prévisibles et l’excursion a tout de même eu lieu au détriment de la santé des passagers et d’autre part car nous avons eu le sentiment d’avoir été arnaqué en ayant fait de loin l’attraction la plus onéreuse de notre congé sabbatique pour être malade et ne rien voir.

Nous changeons d’état et nous rendons à Valladolid dans le Yucatán. Très jolie petite ville colorée et aux allures coloniales.

Dans les environ se trouvent beaucoup de cénotes et nous en visitons quelques uns s’apparentant plus à de grandes caves souterraines remplies d’eaux cristallines se teintant d’un bleu profond lorsque la lumière les traverses, et presque turquoise en remontant vers la surface.

Dans le coin se trouve la deuxième merveille du monde moderne de notre voyage, l’ancienne cité Maya de Chichén Itzá.

Après une visite bien chaude rien de mieux que d’aller se rafraîchir dans un cénote environnant à nouveau.

Pour finir notre tour dans le Yucatán nous logeons à Mérida, son chef-lieu et effectuons de là une sortie à Progreso pour sa grande plage le long du Malecon et une autre pour se rendre sur le site archéologique de Uxmal.

Conclusion pour cette partie du Mexique :

Sans aucun doute cette région du monde est magnifique avec ses plages de rêve et ses Cénotes cristallines. Cependant nous avons le sentiment, en tant que touristes, d’être plutôt pris pour un billet de dollar ambulant, ce qui nous laisse malheureusement souvent un goût amer lors de nos rencontres et aventures.

Notes complémentaires :

  • A Merida des excursions à la plage sont proposées à 25 Dollars alors que le bus local pour la même destination coûte 1,25€.
  • Un pain au chocolat est vendu ici à 2,5€
  • Il y fait tellement chaud que nous dormons avec la Clim sur 25°C et cela nous parait agréablement froid
  • Nous rencontrons très régulièrement des iguanes, des fois faisant jusqu’à plus d’un mètre de longueur. Il nous est arrivé une fois de nous en sentir menacé. Normalement ils reculent et s’éloignent lorsque l’on s’approche d’eux, mais cette fois-ci ça n’a pas fonctionné. Nous avions des bananes dans le sac en toile à côté duquel nous étions assis. L’iguane grimpant sur le banc et commençant à saisir le sac de manière violante dans sa gueule, Verena et moi nous reculons brusquement. L’iguane parvient à en sortir une banane et s’éloigne. Nous l’observons d’un air de dégoût l’écrabouiller avec sa grande gueule pour en faire sortir le fruit de sa peau et l’avaler.
Advertisement

5 responses to “Mexique – Péninsules de Quintana Roo et du Yucatán”

  1. Contente que vous ayiez pris le temps de visiter ces merveilleux sites archéologiques… nous apparemment on a loupé les cénotes, mais peut-être n’était-ce pas encore dans l’air du temps à l’époque! Bises, à bientôt!

    Liked by 2 people

    1. Étrange, il y en a vraiment partout dans cette région du Mexique. Peut-être étiez-vous plus frileux de la baignade à l’époque?

      Like

      1. Dumme Kopf: à l’époque, comme tu dis, nous étions JEUNES! donc pas plus frileux de la baignade que toi!!!! Bises, profitez bien des derniers jours…

        Liked by 1 person

  2. L’ambiance des cénotes semble féérique !

    Je sens qu’il vous faudra vous décarcasser à votre retour pour que nous ne soyons pas en manque… A vous de trouver les endroits extraordinaires de Berlin et de nous envoyer les photos-qui-font-rêver ! Le “décrochage” devra se faire progressivement. Je compte sur vous !
    Gros bisous !

    Liked by 2 people

    1. Nous sommes mûrs pour le décrochage, il va falloir vous y faire…

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: